Si la vaccination contre l’hépatite B des nourrissons a fait des progrès, elle laisse des générations sacrifiées et n’est pas utilisée comme une arme de prévention (15/25, prisons….) L’amélioration de la couverture vaccinale contre le virus de l’hépatite B reste également un objectif prioritaire. L’hépatite virale B est une maladie grave, dont on peut se protéger depuis 1982 grâce à la vaccination. Pour éviter les cirrhoses et le cancer du foie pouvant résulter de cette affection, l’Organisation mondiale de la santé a recommandé dès 1991 ce vaccin pour tous les enfants et 116 pays l’ont ajouté à leur programme de vaccination systématique. Zoom sur les recommandations françaises. Le vaccin contre l’hépatite B, dont l’efficacité est proche de 100 %, prévient la survenue de maladies graves : hépatites aiguës fulminantes, cirrhoses, cancers du foie. Une vaccination obligatoire ou recommandée ? En France, la vaccination contre l’hépatite B n’est obligatoire que pour certains professionnels de santé. Pour le reste de la population, il s’agit seulement d’une vaccination recommandée en particulier pour les enfants avant l’âge de 13 ans et pour certains groupes à risques. Hépatite B vaccin Ainsi chez les nourrissons, on […]